Livraison offerte dès 80€ d'achat.

Spiritualité et croyance autour du vendredi 13.

Depuis de très longues années, pour ne pas dire depuis toujours, il existe de nombreuses croyances autour du vendredi 13. Malchance, ou au contraire chance, ou encore portail énergétique puissant permettant de réaliser des rituels de souhaits - d'attraits ainsi que de se connecter à l'invisible au subtil.

Les superstitions et la peur qui entourent le vendredi 13 ont des origines troubles. Il y a des références qui remontent aux années 1300 avec les Templiers à travers les temps modernes. À mon avis, une grande partie de la diabolisation est venue de la secte judéo-chrétienne et de leur oppression du divin féminin. Le nombre treize et le sixième jour de la semaine (vendredi) ont tous deux été associés à des connotations négatives des sociétés patriarcales et très certainement des cultures occidentales, tandis que les cultures matriarcales associent à la fois le nombre et le jour à des aspects et des connotations positifs.

 Tour d'horizons sur le nombre 13.

Pour comprendre le nombre treize, il faut commencer par le comparer à douze. En numérologie,  le nombre 12 est un nombre de complétude. Il est lié aux douze heures de l'horloge et aux douze mois de l'année.

Mais il existe également plusieurs corrélations religieuses:
Les douze travaux d'Hercule, les douze tribus d'Israël, les douze apôtres de Jésus, les douze successeurs de Muhammad dans l'Islam chiite, les douze dieux de l'Olympe, les douze signes du zodiaque.


Le nombre 13 est souvent appelé le nombre de la transition, du changement. Il est considéré comme constamment en contradiction avec le 12, essayant de défaire l'exhaustivité. Les gens, en général, sont résistants au changement et réticents à le faire quand tout va bien. Mais le changement est inévitable et nous fait constamment avancer, souvent que nous le voulions ou non.


En Chine, le nombre 13 est associé à la chance et non à la malchance. 
En Italie, c'est le vendredi 17 qui est considéré comme le jour de la malchance.
Treize représente également le nombre de révolutions que la lune effectue autour de la terre en un an. 13 était le nombre de régénération pour les Mexicains précolombiens. Dans l'ancien Israël, 13 était un nombre sanctifié. Dans la Wicca, les participants se rassemblent par groupes de 13. Treize était également de bon augure pour les Égyptiens, qui croyaient que la vie comporte 13 étapes, dont la dernière est la mort - la transition vers la vie éternelle -.

VENDREDI 13 ESOTERISME SORCIERE MODERNE WICCA

SUPERSITIONS ET MYTHES DU VENDREDI 13

Le nombre treize est lié à la mythologie du vieux norrois où le fait d'avoir treize personnes assises à une table entraînerait la mort de l'un des convives. Dans le mythe, les dieux dînent à Valhalla lorsque Loki se présente en tant qu'invité non invité. Loki prend des dispositions pour que Hoder, le dieu aveugle des ténèbres, tire sur Balder, le dieu de la joie, avec une flèche à pointe de Gui (la seule chose qui peut le tuer). Une fois que Balder meurt, la Terre tombe dans les ténèbres et le monde entier tombe en deuil.


Treize est également lié aux treize Diners de la Dernière Cène avec Jésus et ses apôtres. Lors de ce dîner, Jésus annonce qu'un de ses amis dévoués le dénoncera et le trahira. Le 13e invité à ce dîner serait Judas, qui a effectivement dénoncé et trahi Jésus.


Aujourd'hui, plus de 80% des gratte-ciel n'ont pas de 13e étage. De nombreux aéroports sautent la 13e porte. Les hôpitaux et les hôtels n'ont régulièrement pas de numéro de chambre 13.

VENDREDI 13 : ZOOM SUR LE VENDREDI

Vendredi était associé aux premières déesses de la création mère pour lesquelles ce jour a été nommé. Dans les cultures anglo-saxonne, scandinave, islandaise et teutonique, elle s'appelait diversement, Freya, Freia, Freyja, Fir, Frea et Frig.

Vendredi est Frig’s Day, Frigedaeg, en vieil anglais, Fredag ​​en danois, Freitag en néerlandais et allemand. Dans les terres méditerranéennes, elle a régné comme Vénus. En latin, le vendredi est le jour de Vénus, Dies Veneris; Vendredi en français, Venerdi en italien et Viernes en espagnol.


Dans la culture occidentale, le vendredi est considéré comme malchanceux depuis la fin des années 1300. Certains lient cette corrélation à la publication des Contes de Canterbury de Geoffrey Chaucer. Mais il y a des événements plus anciens qui suggèrent que le vendredi est malchanceux réside dans des événements et des traditions plus anciens.


Chez les chrétiens, c'est le jour où Jésus a été crucifié. Certains érudits bibliques croient qu'Eve a tenté Adam avec le fruit défendu un vendredi. Le plus significatif est peut-être la croyance qu'Abel a été tué par Caïn un vendredi 13. La tradition soutient également que le déluge a commencé un vendredi; Dieu a ligoté les bâtisseurs de la tour de Babel un vendredi; le temple de Salomon a été détruit un vendredi. Les Templiers français ont été massacrés sur ordre du roi Philippe IV de France le vendredi 13 octobre 1307. 

Mais la négativité de vendredi n’est pas seulement liée aux religions. Aux premiers jours de Rome, le vendredi était le jour de l'exécution. En Grande-Bretagne, le vendredi est devenu le jour du pendu. De nombreuses cultures ont associé le vendredi à une mauvaise journée pour voyager ou démarrer de nouveaux projets. À l’ère moderne, cela a été lié à une mauvaise journée pour lancer de nouveaux produits sur le marché commercial. Financièrement, le Black Friday est associé à des krachs boursiers et à d'autres catastrophes depuis les années 1800, ce qui est amusant de penser qu'à l'époque moderne le Black Friday est la plus grosse date de shopping de l'année! 

Célébrer le vendredi 13?

Ce n’est pas seulement un rite païen. Aimer ou honorer le 13, et en l'occurence le vendredi 13 ne se limite pas aux païens des temps modernes, cela fait partie de notre histoire depuis un certain temps. Dans de nombreuses cultures préchrétiennes, le vendredi est lié à un jour de culte. Dans de nombreuses sociétés païennes, c'est le jour pour recevoir les bénédictions des dieux. De nombreuses cultures païennes ont choisi ce 6ème jour de la semaine (vendredi) pour célébrer et honorer leurs dieux / déesses pour les cadeaux qu'ils avaient reçus les jours précédents et pour demander une faveur à leur divinité choisie dans les jours de la semaine à venir.

Alors que le monde occidental grand public court dans la peur du vendredi 13, de nombreux païens abandonnent ces connotations inventées et se délectent de la journée comme une journée à célébrer avec joie et enthousiasme. C’est le moment d’abandonner l’ancien qui peut vous retenir et de vous accueillir dans le nouveau. C’est une journée pour honorer le Divin (quoi que ce soit pour vous) et vous connecter avec l’esprit pour le progrès et la transformation positive.

Et vous, célébrez-vous le vendredi 13?

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés